Bengal
05.63.30.96.28

Chat et toxoplasmose

La Toxoplasmose du chat : quel risque pour l’homme

 

La toxoplasmose est une maladie parasitaire touchant l’Homme et l’animal, transmissible de l’un à l’autre (zoonose). En France la fréquence de la maladie est élevée : près de 50 % de la population est ou a été en contact avec le parasite. L’infection est généralement bénigne chez un individu en bonne santé. Elle peut toutefois se réveler gravissime chez des individus à faibles défenses immunitaires (HIV, greffe, chimiothérapie…) ainsi que lors de primo-infection chez la femme enceinte.

 

Selon de nombreuses enquêtes épidémiologiques, la possession d’un chat n’est pas considérée comme un facteur de risque de la toxoplasmose. En revanche, la consommation de viande insuffisamment cuite ou de crudités préparées hors du domicile représentent un facteur de risque majeur.

 

 

La contamination chez l’homme

 

L’Homme comme l’animal se contamine en ingérant des œufs de parasite et en libère en grand nombre dans ses fécès.

Le mode de contamination est oral :

  • consommation d’aliments (ou d’eau) souillés par des œufs du parasite

  • consommation de viande crue ou mal cuite contenant des kystes ou des bradyzoïtes (stade tissulaire du parasite).

  • lavage insuffisant des mains lors d’activités de jardinage

 

La place du chat dans la contamination de l’homme

 

Si le le chat n’est pas facteur de risque majeur, il peut servir de « relais ».

Le chat peut rejeter des œufs contaminants (ookystes) avec ses crottes pendant une vingtaine de jours lors de sa primo-infection. Ils sont extrêmement résistants dans l’environnement. Des épisodes de ré-excrétion sont possibles mais rares. En dehors de cette période le chat ne présente aucun rique pour son entourage.

 

Les précautions concernant le chat :

 

  • changement journalier systématique de la litière de l’animal

  • nettoyage complet avec des gants de la boîte et de tous les instruments en contact avec les fécès du chat à l’eau chaude (température supérieure à 70°C.). Ceci permet d‘éliminer les oeufs avant qu’il n’acquièrent leur pouvoir infectieux (en 24heures minimum).

  • Eviter que ces opérations soient réalisées par la personne à risque.

  • Bien se laver les mains après avoir touché la litière

  • Nourrir le chat avec des aliments préparés de façon industrielle

  • Garder le chat dans la maison si possible.

 

Les précautions concernant le propriétaire à risque :

 

  • cuire la viande à cœur

  • bien laver les légumes avant leur consommation (les peler si possible)

  • éviter la consommation de produits crus insuffisamment lavés

  • bien nettoyer les ustensiles de cuisine ayant été en contact avec des aliments crus ou non lavés

  • porter des gants pour jardiner, se laver les mains consciencieusement après.

 

 

Aucune étude n’a montré que le fait de posséder un chat était un facteur de risque plus important d’induire une toxoplasmose au cours d’une grossesse ou exposait le fœtus à un risque plus élevé de toxoplasmose congénitale.

Des travaux portant sur le risque de toxoplasmose chez des femmes en âge de procréer et étant soit vétérinaire, soit employées chez un vétérinaire montrent que la fréquence de sérologie positive à la toxoplasmose féline est beaucoup plus faible que dans la population générale. Avoir un chat chez soi ou sur le lieu de travail n’est pas en relation avec un risque plus élevé de présenter une sérologie positive.

Lundi
8h30 - 12h00 / 14h00 - 19h00
Mardi
8h30 - 12h00 / 14h00 - 19h00
Mercredi
8h30 - 12h00 / 14h00 - 19h00
Jeudi
8h30 - 12h00 / 14h00 - 19h00
Vendredi
8h30 - 12h00 / 14h00 - 19h00
Samedi
8h30 - 12h00 / 14h00 - 19h00
05.63.30.96.28

Mentions Legales

Editeur Directeur de la publication :  Vetoccitan
Propriétaire et éditeur: Vetoccitan
Adresse : 14 Rue du Campagnal, 12240 Rieupeyroux
Tél : 06 31 03 53 45
contact@vetoccitan.fr
Animation et Gestion éditoriale :  Vetoccitan

L'hébergement et la maintenance technique sont assurés par Abtel.
Loi applicable et attribution de juridiction
Les présentes Conditions Générales d'Utilisation sont réglées par la loi française et l'utilisateur, par son acceptation des présentes, donne irrévocablement compétence exclusive aux juridictions

Responsabilité

La connexion de l'utilisateur au site se fati sous son entière responsabilité. La collectivité ne peut être tenue pour responsable de tout dommage issu d'un dysfonctionnement quel qu'il soit, d'une suspension ou de la cessation du site, ou encore de tout dommage matériel ou immatériel qui résulterait d'une quelconque façon de la connexion au site.